Quelle alternative pour choisir sa montre ?

L’offre est immense et les choix sont variés. Chaque jour des marques naissent et de nouvelles références voient le jour… d’autres disparaissent. Dans cette jungle d’aiguilles, de mouvements de cadrans et de bracelets, il est certain qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de faire la part des choses tant nous sommes assaillis de souvenirs d’enfance et de conseils d’amis dans lesquels nous reconnaissons d’ailleurs avec joie avoir une certaine part de responsabilité.

Article rédigé par Les Rhabilleurs, Magazine d’informations et de conseils passionnés dédié au monde de l’horlogerie.

 

Pour vous aider à y voir plus clair et choisir cette montre, la vôtre, celle qui vous rendra heureux et par laquelle vos enfants se souviendront de vous, voici quelques questions à se poser, nos règles de base avant de faire le grand saut…

Pour tout budget il y a un intérêt

Avant même d’aller plus loin et de commencer à se poser les (bonnes) questions, j’aimerais revenir sur un point qui me paraît essentiel : pour tout budget il y a un intérêt, un plaisir qui peut remplir bien des critères, que vous ayez à votre disposition 100 ou 10.000EUR. Pas de panique donc, et surtout aucune gène à avoir, votre budget n’est pas une finalité. Bien évidemment, si votre crédit n’est pas “open bar”cela déterminera en partie une recherche plus longue et complexe mais rendra également le jeu plus intéressant. Vous en apprendrez beaucoup plus sur vous-même et sur ces petits objets qui battent à nos poignets.

Histoire ou Accessoire ?

Questionnement essentiel : Souhaitons nous acquérir un petit (ou grand) bout d’Histoire ou un simple accessoire de mode dont nous changerons régulièrement ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse même si vous vous doutez que j’ai personnellement choisi mon camp il y a bien longtemps. Ce postulat de départ orientera déjà considérablement votre recherche. Komono et Daniel Wellington d’un côté, les outils qui ont fait l’Histoire et sauvé des vies de l’autre et des créations “néo-vintage” entre les deux.

Quartz, Méca ou Auto ?

Nous laisserons de côté les considérations hybrides, méca-quartz, éco-drive, kinetic et spring-drive de côté pour l’instant dans un soucis de clarté et de simplicité. Chaque technologie a son charme ou son intérêt, parfois les deux.

Vous changez régulièrement de montres, vénérez la précision et la régularité et préférez un changement de pile à une remise à l’heure de temps en temps ? Le quartz est la solution.

Une montre qui prend vie vous intéresse ? Un coeur mécanique qui s’anime en un mouvement perpétuel vous parle, vous fascine et vous êtes assez actif pour garder cette reserve de marche bien pleine ? Un mouvement mécanique à remontage automatique sera idéal !

Enfin si vous êtes plus orienté spiritualité et que vos longues sessions de Za-Zen et d’étude des textes ne laissent pas assez de temps au coureur de fond qui est en vous de pleinement s’exprimer, un bon mouvement mécanique à remontage manuel, increvable, fera l’affaire. Il vous suffira de rajouter le remontage de votre garde temps à vos habitudes quotidiennes ou rituels de pratique…

Plaisir ou investissement ?

Montre à porter ou montre à mettre au coffre ? Recherchez vous un plaisir quotidien ou une plus-value à moyen ou long terme ? Ces deux notions ne sont pas toujours antinomiques, au contraire… mais peuvent parfois l’être. Je parle évidemment de cette petite montre qui a tout d’une grande mais dont la côte ne décollera à priori pas tout de suite et de cette pièce extrêmement rare sur laquelle la moindre rayure vous coutera vos prochaines vacances.  Entre les deux un équilibre peut être trouvé, il suffit de définir sa priorité.

Pour une occasion ou pour tous les jours ?

Quel type de montre souhaitons nous ? la dress watch pour le mariage de notre meilleur ami ou la montre de plongée qui descendra au fond des abysses ? Le chronographe vintage qui nous fait rêver depuis l’enfance ou celle qui nous accompagnera partout peu importe la situation, l’occasion ou la saison ? Là encore, un bon moyen de réduire les options et de définir ses priorités.

Pour soi ou pour les autres ?

Un questionnement essentiel qui peut nous en apprendre long sur… nous même. Souhaitons nous une montre qui ait du sens pour nous, et fait naître ce sourire à chaque fois que nous la passons à notre poignet, pour des raisons très personnelles incomprises par beaucoup ? Ou désirons nous au contraire une montre qui nous positionnera socialement et fera l’objet de compliments de la part de nos pairs, y compris de ceux qui n’y connaissent pas forcément grand chose ? J’aimerais vous dire qu’il n’y a pas de mauvaise réponse, malheureusement ce n’est pas le cas. Ce conseil n’est évidemment pas que valable pour le choix d’un garde temps, mais je m’égarerais facilement vers des considérations philosophiques. Disons simplement que nous pensons ici à l’unanimité qu’il est toujours plus authentique de vivre en fonction de nos considérations, et non celles des autres.

Mais ne vous inquiétez pas, encore une fois il est parfois, pour ne pas dire très souvent possible d’allier les deux, cela dépend simplement de notre entourage.

Neuf ou Vintage ?

Grande question de départ qui orientera votre recherche. Les deux options sont évidemment pleines de sens en fonction de nos priorités. Le charme parfois désuet d’une pièce qui a vécu et a déjà une histoire que l’on continuera à écrire ou la fiabilité et l’étanchéité des dernières avancées et matériaux ? Ici encore pas de mauvaise réponse et des possibilités hybrides tels des pièces néo-vintage ou ré-éditions…

Le bracelet n’est surtout pas un élément déterminant : Vous le changerez !

Dernier détail qui apparemment a son importance tant, à mon grand désespoir, je reçois sans cesse le type de réponse suivante à une question que je croyais pourtant simple :

– “Quel type de montre cherches-tu ?”
– “Je cherche une montre avec un bracelet en cuir marron”…

Des larmes de sang coulent le long de mes joues…Dois-je développer ? D’accord, je développe : Nous recherchons et choisissons une montre, non un bracelet que de toute manière nous changerons très rapidement. De la même manière qu’on ne choisit pas sa voiture en fonction de la couleur de la peinture, ni son partenaire en fonction de la chemise ou des chaussures qu’elle/il porte, nous nous intéressons ici pour prendre une décision, aux caractéristiques intrinsèques de la montre et non à l’accessoire qui va disparaître avec lequel elle est livrée…

 

Maintenant que les questions sont posées, à vous d’y répondre, cela devrait vous aider à effectuer un premier tri pas inintéressant…

Et si malgré tout vous vous prenez de passion pour ce garde-temps déraisonnable qui fait briller vos pupilles comme jamais et battre votre coeur sans même pouvoir vous l’expliquer, well, foncez ! Ce n’est surtout pas moi qui vous dirai le contraire, c’est également ainsi que l’on apprend à se connaître et découvrons chaque jour ce qui nous importe vraiment, le véritable pourquoi de cette passion de grands enfants pour laquelle nous avons tous nos raisons… que la raison ignore parfois ? Très certainement… 

Article rédigé par Les Rhabilleurs, Magazine d’informations et de conseils passionnés dédié au monde de l’horlogerie.

Ce conseil a été posté dans la catégorie Montres et étiqueté .